Après avoir fait une formation de cinq ans à l’école Boulle, j’ai obtenu au cours de ce cycle différents diplômes : CAP de tourneur bronzier et le DMA. Ensuite je me suis engagée pour travailler dans un petit atelier de bronzier, «la maison Chenet. » Au cour de cette expérience en tant que «aide monteur en bronze » j’ai appris à faire beaucoup de choses différentes. J’ai fabriqué des objets sur mesure pour des clients, j’ai fait des poses chez le particulier et installé aussi des salons. J’ai découvert des choses variées, enrichissantes et la polyvalence dont on doit faire preuve dans ce métier.

J’ai pourtant souhaité quitter Paris pour venir dans le sud et découvrir d’autres choses. Je me suis cependant rendu compte qu’il y a très peu de bronzier, et que les artisans travaillaient seul. J’ai alors effectué une formation à la chambre des métiers du Gard et ai effectué des stages chez différents artisans d’art, afin de découvrir d’autres techniques, d’autres façons de travailler, d’autres objets fabriqués. Ces différents stages m’ont aussi permis de voir le fonctionnement d’entreprises possédant différents statuts. Je me suis un peu mieux rendue compte des réalités et les difficultés de ce métier. Aujourd’hui, je souhaite me donner la possibilité de m’exprimer, de créer. Je désire faire mes propres créations, fabriquer mes idées. Je veux aussi avoir le contact avec le client pouvoir défendre mes créations, m’affirmer. Je désire donc monter mon propre atelier me permettant ainsi de constituer ma propre clientèle.